Le Canard Chantant

04 décembre 2018

Une mission vers Pluton ?

Le samedi après-midi du 4 juillet 2015, le responsable de la mission New Horizons Pluto de la NASA, Alan Stern, était dans son bureau près du centre de contrôle de la mission du projet. Son téléphone portable a sonné. Il était au courant des vacances de la fête de l’indépendance, mais était beaucoup plus concentré sur le fait que cette date était «survol de Pluton moins 10 jours». New Horizons, la mission de vaisseau spatial qui avait été au centre de sa carrière pendant 14 ans, était maintenant juste. 10 jours après sa rencontre ciblée avec la planète la plus lointaine jamais explorée. Immergé dans le travail cet après-midi-là, Alan était occupé à préparer le survol. Il avait l'habitude de dormir un peu pendant cette phase d'approche finale de la mission, mais ce jour-là, il s'était levé au milieu de la nuit et s'était rendu dans leur centre d'opérations de la mission (MOC) pour télécharger le jeu crucial et massif. d’instructions informatiques pour guider la sonde dans son survol imminent. Cette "charge de commandement" représentait près d’une décennie de travail et avait été envoyée ce matin par transmission radio qui se précipite à la vitesse de la lumière pour atteindre New Horizons, puis à son approche de Pluton. Regardant son téléphone sonner, Alan fut surpris de voir que l'appelant était Glen Fountain, le chef de projet de longue date de New Horizons. Il sentit un frisson parce qu'il savait que Glen s'absentait pour les vacances chez lui, près de la maison, avant la finale intense du défilé à venir. Pourquoi Glen appellerait-il maintenant? Alan décrocha le téléphone. "Glen, que se passe-t-il?" "Nous avons perdu le contact avec le vaisseau spatial." Alan répondit: "Je vais vous rencontrer au MOC; on se voit dans cinq minutes. Alan raccrocha son téléphone et s'assit à son bureau pendant quelques secondes, abasourdi, secouant la tête avec incrédulité. Une perte involontaire de contact avec la Terre ne devrait jamais arriver à un vaisseau spatial. Il n’était jamais arrivé à New Horizons d’être au cours des neuf années de vol entre Terre et Pluton. Comment cela pourrait-il se produire maintenant, à seulement 10 jours de Pluto? Au cours des neuf longues années de voyage vers la neuvième planète, la liaison radio avec New Horizons a été une bouée de sauvetage qui a permis à son équipe de contacter et de contrôler le bateau et recevoir l'état de l'engin spatial et les données de ses observations. Au fur et à mesure que New Horizons se dirigeait de plus en plus loin vers les confins du système solaire, le temps pour communiquer avec ce système augmentait, et la liaison s'était allongée pour devenir ce qui était désormais un aller-retour de neuf heures pour les signaux radio, voyageant à la vitesse de la lumière. La perte de communication est à peu près aussi grave qu'une équipe de contrôle de mission peut en faire l'expérience - cela signifie que le lien avec la Terre est brisé. Pour rester en contact, New Horizons dépend, à l’instar de tous les engins spatiaux longue distance, d’une merveille inconnue et méconnue de l’exploration planétaire: le réseau Deep Space de la NASA. Ce trio de complexes radiophoniques géants à Goldstone, en Californie; Madrid, Espagne; et Canberra, en Australie, harmonisent leurs tâches de communication alors que la Terre tourne sur son axe toutes les 24 heures. Les trois stations sont réparties dans le monde entier. Ainsi, quel que soit le lieu où se trouve un objet, au moins un des complexes d'antennes peut à tout moment pointer dans sa direction. Retrouvez plus de renseignements sur l'organisateur simulateur Boeing à Colmar.

Posté par lecanardchantant à 15:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 novembre 2018

Arreter les conneries

Il y a peu de choses aussi frustrantes que de se sentir trop désorganisé, non motivé et / ou pas concentré pour accomplir même la plus petite tâche. Vous pouvez blâmer un travail bruyant le mauvais stylo de couleur ou la nécessité de regarder la télévision en temps voulu, libre comme source de votre distraction pendant aussi longtemps que vous commencez à blam- vous-même. La procrastination, l’évitement et la désorganisation provoquent des retards et des échecs qui provoquer la honte, la critique et même des questions juridiques. Si vous êtes au point où vous êtes étonné que vous ayez fini de lire deux paragraphes entiers avant de regarder Game of Trônes, alors cette section est pour vous. Certaines personnes atteintes de ces problèmes peuvent agir comme si elles ne s'en souciaient pas, ou se faire plaisir. créer des attentes qu’ils ne peuvent pas rencontrer et ensuite mentir à leur sujet, mais en réalité, ils se soucient généralement beaucoup, mais se sont habitués à la dissimulation, à des excuses et à auto-défense sans fin. Ils se détestent souvent et se déclarent secrets ennemi de soi numéro un, sachant qu’ils sont en faute même s’ils semblent toujours bons à blâmer les autres. Plus ils sont brillants et capables, plus ils sont certains que leur mauvais comportements représentent de mauvais choix et un défaut d’acceptation et de décharge des responsabilités. la possibilité, et qu’ils pourraient faire mieux s’ils étaient mieux motivés, plus fiables, et plus honnête. Souvent, leurs parents, leurs enseignants et leurs superviseurs s’accordent à reconnaître que la responsabilité de leurs échecs semble être le premier pas nécessaire vers la récupération ery. Tout en acceptant que vous ayez un problème est en fait la première étape universelle, accepter la responsabilité de l'avoir n'est pas. Le câblage cérébral peut être une cause intelligente et bien motivée les gens à tergiverser et laisser tomber la balle, et la nature ne leur donne pas le choix. le le fait que vous n’êtes pas responsable d’un problème, cependant, ne vous soulage jamais responsabilité de travailler avec elle et de trouver des moyens de la contourner, et nécessite souvent de vaincre de mauvaises habitudes et attitudes profondément enracinées. Il est impossible de changer vos instincts ou distraire, impulsivité et pensée dispersée allez-vous en; vous pouvez cependant devenir un bon gestionnaire des impulsions de procras- finissez, évitez, mentez et couvrez-vous. Là encore, le câblage du cerveau le plus «défectueux», comme celui qui permet de suivre et de tâches difficiles, est probablement utile pour la survie darwinienne dans des situations qui n’impliquent pas de rester assis dans des box ou d’écrire des dissertations. Avoir un esprit qui déplace l'attention rapidement ou reste constamment hors sujet peut effectivement aider dans situations chaotiques où vous avez besoin de repérer quelqu'un qui se faufile sur vous. Ça aussi semble habiliter les vendeurs; En fait, il est difficile de trouver un vendeur sans ADD. La distraction n’est pas si chaude, cependant, lorsque vous regardez fixement un moniteur ou n'importe où sauf dans les ventes, la jungle, la politique, la jungle, etc. Donc, ne vous tenez pas pour responsable d’irresponsabilité quand il s’agit d’être un fainéant, en supposant que vous ne voulez pas vraiment en être un. Repoussez la honte, évaluez objectivement et apprenez ce qui est nécessaire à une bonne gestion. Vous ne pouvez pas changez votre cerveau, mais avec les bonnes astuces, le temps supplémentaire et la détermination, vous pouvez faire des choses, peu importe ce qui est à la télévision.

Posté par lecanardchantant à 08:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 septembre 2018

Avec les dauphins

Il y a peu, j'ai nagé avec des dauphins. Il s'agissait de dauphins sauvages, mais j'ai quand même pu interagir avec eux et cela s'est avéré être une expérience extraordinaire. Si vous prévoyez de nager avec ces créatures extraordinaires, voici cependant quelques conseils pour rendre votre expérience optimale. Le plus simple, c'est de s'imaginer que les dauphins sont des humains comme les autres : il ne faut donc pas faire ce qu'on ne ferait pas en présence d'humains qu'on ne connaît pas. Tout d'abord, il faut éviter de se jeter à l'eau. Imaginez que lorsque vous entrez dans l'eau, vous entrez dans leur élément. C'est donc comme si vous entriez dans une pièce pour y rencontrer des gens. Si vous entrez en ouvrant violemment la porte d'un coup de pied, vous faites d'emblée mauvaise impression à ceux qui sont derrière la porte. Ensuite, il faut garder les bras le long du corps quand on nage. Cela permet de résister à la tentation de les caresser. Vous vous demandez certainement pourquoi il ne faut pas les toucher. C'est tout simple. Imaginez que vous vous promeniez dans la rue à côté d'inconnus. Pensez-vous que ces derniers verraient d'un bon oeil le fait que vous vous mettiez à les toucher et les caresser ? Ils penseraient certainement que vous n'avez pas élevé les delphineaux ensemble ! Enfin, et c'est le plus important : si vous rêvez de nager avec des dauphins, je vous conseille vraiment de ne jamais le faire avec des dauphins en captivité. Si vous voulez approcher des dauphins, c'est qu'a priori, vous aimez ces créatures. Or, les dauphins qui vivent dans des bassins sont malheureux, et en payant pour les voir dans de telles conditions, vous entretenez cet esclavage. Imaginez qu'en liberté, le dauphin vit en moyenne plus de 50 ans, alors qu'en captivité, 53% des dauphins capturés meurent dès leurs premiers mois de vie en bassin. Le dauphin mange à sa faim. Alors qu'en captivité, il est volontairement sous-nourri pour qu'il soit plus docile pour qu'il réagisse mieux à la récompense alimentaire lors du dressage Le dauphin mange du poisson vivant. Alors qu'en captivité, il ne mange que du poisson mort, et souvent en quantité insuffisante. Vous voyez la différence de qualité de vie ? Le dauphin évolue dans des structures sociales complexes (tellement complexes que les chercheurs ne les comprennent pas encore), alors qu'en captivité, il vit le plus souvent isolé et souffre d'un sentiment de tristesse permanente. En fait, les dauphins captifs sont si malheureux que certains se suicident. Le dauphin nage plus de 150 kilomètres par jour, avec la mer pour seule limite. En captivité, il est confiné dans un bassin de béton nu et doit se contenter de tourner en rond. Et un dauphin n'est pas un poisson rouge : il a conscience de sa condition ! Et pas besoin d'aller à l'autre bout du monde pour trouver des dauphins sauvages. La preuve : en ce qui me concerne, je les ai trouvés en Méditerranée ! Je vous mets le lien vers le site où j'ai trouvé cette expérience, pour ceux que ça intéresse ! ;) Enfin, n'oubliez jamais qu'en venant dans leur élément, c'est vous, la chose exotique. C'est à vous de les divertir si vous voulez qu'ils restent près de vous. Le mieux, dans ce cas-là, c'est de leur chanter une petite chanson. Les dauphins communiquent par le son, et en chantant, vous avez toutes les chances de les intéresser, et donc de prolonger votre rencontre. Il faut se souvenir que même s'ils sont bienveillants à l'égard des humains, ce sont avant tout des animaux sauvages, et ils peuvent ne pas apprécier du tout que le parfait inconnu que vous êtes tente de les toucher. Que le membre d'une autre espèce qu'un animal terrestre Cela permet d'adopter le style de nage du dauphin et permet de mieux s'intégrer parmi eux. Du coup, certains viennent vous observer de plus près, alors qu'ils restent à l'écart de ceux qui nagent en agitant les bras. Enfin, et ça, je vous le recommande chaudement : parlez-leur. Pour plus d'informations, allez sur le site de ce de nage avec les dauphins à Mandelieu et trouvez toutes les infos.

Posté par lecanardchantant à 17:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 septembre 2018

Droits des peuples autochtones en Argentine

Alors que les droits des peuples autochtones à disposer de leurs terres ancestrales et de leurs ressources naturelles étaient inscrits dans la Constitution argentine, les droits fonciers de la plupart des communautés indigènes n’étaient toujours pas juridiquement reconnus l’année dernière. En janvier, des policiers locaux et des agents de la gendarmerie nationale argentine (GNA, une police fédérale militarisée) ont barré tous les accès au territoire indigène où vit la communauté mapuche de Pu Lof en Resistencia, dans la province de Chubut. Des membres de cette communauté ont signalé qu’ils avaient été agressés par la police, qui notamment les a roués de coups et a intimidé des enfants1. Au moins 10 membres de la communauté ainsi que des personnes qui les soutenaient ont été arrêtés. En août, la GNA a opéré une descente illégale dans cette même communauté, durant laquelle Santiago Maldonado – qui apportait son soutien à la communauté mapuche, mais n’était pas lui-même autochtone – a disparu. Son corps a été retrouvé en octobre dans une rivière sur ce territoire. Une enquête judiciaire sur sa mort était en cours à la fin de l’année. Le gouvernement de la province de Neuquén ainsi que des syndicats et des entreprises du secteur pétrolier ont établi un plan d’investissement pour le gisement de pétrole de Vaca Muerta, dont une partie se situe sur les terres de la communauté indigène de Lof Campo Maripe, sans la participation de cette communauté. Les autorités ont engagé des poursuites en justice afin d’intimider les populations indigènes, les accusant notamment de sédition, de résistance à l’autorité, de vol, de tentatives d’agression et d’homicide. Agustín Santillán, un responsable indigène du peuple wichí, dans la province de Formosa, a passé 190 jours en détention provisoire, entre avril et octobre. Plus de 28 procédures pénales ont été engagées contre lui.

Posté par lecanardchantant à 13:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juin 2018

Les joies du Maroc

Il ne fait aucun doute que chaque nation a ses propres occasions de célébrer, d'exprimer son bonheur et son désir de préserver son patrimoine, et la société marocaine célèbre aussi de nombreuses occasions pour réaliser ce but. Ces célébrations ont un sens symbolique dans lequel on peut remarquer une fusion parfaite entre les symboles islamiques et les symboles amazighs. Dans cet article, je mentionnerai quelques occasions festives et traditions marocaines qui sont pratiquées dans ce pays. Les familles marocaines célèbrent la vie de leurs enfants depuis leur naissance jusqu'à leur mariage. Tout d'abord, il y a la Sabee ou Sboa, qui est célébrée le 7ème jour de la naissance d'un enfant, quand le père coupe la gorge d'un mouton pour une fille et de deux moutons pour un fils, puis donne un nom à l'enfant. Ensuite, les parents invitent tous leurs amis et voisins à partager leur bonheur pour la nomination de ce nouveau membre de la famille. Ensuite, ils célèbrent L'khtana, quand leur fils s'est circoncis. Dans le passé, cette opération était effectuée par une personne appelée L'Hajjam, mais maintenant l'enfant est généralement emmené chez le médecin afin d'éviter tout danger ou complication. Après cela, les parents organisent une grande fête pour célébrer cet événement important. Nous avons également le Syam L'ouel, qui signifie «le premier jour de jeûne», lorsque les parents préparent un repas spécial pour leur enfant, composé de miel, de fruits secs, de gâteaux, etc. Ils prennent leur enfant, qui est considéré comme un mariée ou un marié, vêtu de ses vêtements traditionnels, au photographe afin de prendre quelques photos comme un souvenir. Toutes ces célébrations sont organisées en ce jour spécial pour rendre l'enfant prêt à pratiquer facilement cet important pilier islamique. En plus de cela, la société marocaine célèbre de nombreux autres jours spéciaux, tels que l'Aid Al Adha ou l'Aid L'kbir, qui est considéré comme la plus grande occasion religieuse pour tous les musulmans, quand tout le monde va dans la matinée pour assister à la prière spéciale organisée en ce jour. Puis ils reviennent pour couper la gorge d'un mouton, après quoi ils préparent le boulfaf du foie du mouton et tous les membres de la famille mangent ensemble. Dans l'après-midi, les familles échangent des visites dans les lieux des autres membres de la famille. Enfin, il y a le jour Achoura, qui est célébré un mois après l'Aid Al Adha, quand les mères préparent le couscous avec 7 légumes et que les enfants pratiquent certaines traditions comme Baba Aichor. De plus, les parents achètent des jeux et des jouets pour leurs enfants et les femmes achètent aussi des instruments de musique traditionnels (comme le ta'arija, le bandir, etc.). En cette occasion particulière, nous pouvons remarquer le croisement entre ce qui est religieux et ce qui est culturel et traditionnel. Ainsi, les célébrations marocaines sont une occasion parfaite pour les Marocains de se réconcilier et d'échanger des visites dans une atmosphère pleine d'amour, de tolérance et de solidarité. En outre, les occasions festives marocaines vous donneront l'occasion de découvrir la culture populaire marocaine, qui est un excellent mélange entre différentes cultures et reflète la variété et la richesse du patrimoine culturel marocain dans tous les domaines. A lire sur le site internet de cette expérience incentive au Maroc.

Posté par lecanardchantant à 17:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 juin 2018

Développer l’agilité et la culture du Oui, favoriser la créativité par l’expérimentation

Pour construire l’éducation supérieure du xxie  siècle et soutenir l’innovation, il est indispensable que l’institution autorise et encourage l’innovation, à la fois à travers le soutien des personnels, mais aussi plus largement de toutes les initiatives de la communauté enseignante et étudiante. La mobilisation des acteurs doit être rendue possible, alors que de nombreuses initiatives se heurtent à ce que leurs porteurs vivent comme une « culture du Non » : on dit « non » d’abord, et on discute après. Ce contexte pousse certaines personnes auditionnées à réclamer la fin des différents cadres nationaux, vécus comme les causes de cette culture. Nous ne retenons pas cette option car les cadres nationaux ont pour objectif de contribuer à l’égalité des étudiants et d’assurer une lisibilité du système. Ces objectifs ne sont certes pas complètement atteints, mais la suppression des cadres nationaux conduirait sans aucun doute à un résultat bien pire. Nous préconisons plutôt de faciliter l’expérimentation, en permettant de nouvelles formes organisationnelles et en accueillant avec un a priori positif les initiatives innovantes, témoins de la vitalité de la communauté. Chaque expérimentation doit faire l’objet d’un protocole, décrivant les objectifs, les modalités de mise en œuvre et leur durée ainsi que le mécanisme d’évaluation des résultats. Cette évaluation est cruciale pour permettre soit d’étendre l’expérimentation à d’autres structures si elle est positive, soit d’y mettre fin. Il s’agit d’une démarche d’essais et erreurs, conforme à l’esprit scientifique, dédiée à l’amélioration permanente des formes d’enseignement. Pour être acceptée, elle devra faire partager ses objectifs, en associant tous ceux qui sont concernés, à l’intérieur comme à l’extérieur des établissements. Historiquement, le cadre des expérimentations est le plus souvent passé par la création d’établissements dérogatoires, avec des succès d’ailleurs importants. Nous voulons désormais que cela soit rendu possible à l’intérieur de chaque établissement. Les dispositions de la loi sur l’enseignement supérieur et la recherche de 2013, qui permettent l’expérimentation de nouvelles formes de sélection des étudiants de santé, sont une étape vers ce nouvel état d’esprit. Favoriser la « culture du Oui » consistera aussi à tirer toutes les potentialités de réactivité et d’efficacité offertes par le nouveau cadre de l’accréditation mise en place à la suite de la loi. Cadre de reconnaissance des qualités et compétences scientifique et pédagogique des acteurs, l’accréditation est aussi une procédure fondée sur la confiance, qui doit permettre aux établissements accrédités d’adapter, de créer et de développer des formations qui répondent dans le même temps aux besoins de compétences et aux attentes des étudiants. Dans un monde qui change, lorsque de nouveaux métiers apparaissent et que les besoins de compétences évoluent rapidement, ce nouveau cadre devra permettre de s’appuyer sur une concertation étroite entre les acteurs au niveau adapté, régional avec les pôles de compétitivité par exemple, ou national avec les branches professionnelles et les partenaires sociaux, pour définir de nouvelles formations et répondre aux besoins. C’est aussi par cette voie que les défis scientifiques et sociétaux pourront être relevés. Enfin, entrer dans la culture du Oui consistera à faire évoluer le cadre réglementaire comme les pratiques au sein des départements ministériels ou dans les établissements, pour retenir un principe de réponse positive à toute demande de parcours de formation adapté et individualisé, de mise en place d’innovation pédagogique, de projets collaboratifs des établissements ou du tissu associatif… Garant d’un cadre de qualité par l’évaluation des compétences scientifiques et académiques, l’État pourra ainsi prendre appui sur la créativité des acteurs et promouvoir l’agilité de notre système d’enseignement supérieur.

Posté par lecanardchantant à 10:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 avril 2018

Aux origines de l'aviation de chasse : le Gloster GA.5 Javelin

Lors d'un voyage en Angleterre, qui m'a permis de visiter le musée de l'aviation de duxford, j'ai notamment pu admirer un Gloster GA.5 Javelin en parfait état de conservation. Pour ceux qui ne le connaissent pas, c'est un appareil unique en son genre : le Gloster GA.5 Javelin fut en effet le premier avion de combat à aile delta biréacteur de première ligne mis en service dans le monde ! Pour l'occasion, j'ai eu envie de vous présenter ses origines. Conçu pour être un chasseur à long rayon d'action à haute performance tous temps, il devait intercepter les bombardiers rapides opérant à haute altitude. Son long développement déboucha sur neuf variantes de base. Le premier prototype fit son premier vol le 26 novembre 1951, suivi de plusieurs autres prototypes. Le premier Javelin FAW.Mk.I de série vola en juillet 1954, mais la mise en service traîna jusqu'au début de l'année 1956, date à laquelle le Squadron 46 de la RAF à Odiham reçut ses premiers exemplaires. Après 40 Mk.I, le FAW.Mk.2 fut mis en production avec un nez raccourci contenant un radar d'interception embarqué amélioré à la place du radar britannique standard. Pour les tâches de formation sur cet avion assez complexe, un lot de Javelin T.Mk.3 dépourvus de radar, mais à double commande furent aussi construits. Les versions de chasse suivantes furent les FAW.MK.4 dotés d'un empennage horizontal monobloc, les FAW.Mk.5 identique, mais contenant davantage de carburant logé dans la voilure et le FAW.Mk.6 équipés à nouveau du radar AI.22. Jusqu'au standard du Mk.6, l'armement du Javelin comprenait normalement des canons dans les ailes, mais le FAW.Mk.7 introduisit des missiles air- air guidés Firestreak ainsi que diverses améliorations de la cellule dont des générateurs de vortex sur la voilure et un fuselage arrière allongé. Les réacteurs Armstrong Siddeley Sapphire Sa.6 firent place aux Sa.7 plus puissants à partir du FAW.Mk.7 (version la plus produite). Le FAW.Mk.8 qui ajouta un système de réchauffe rudimentaire aux moteurs Sapphire et qui fut la dernière version équipée du radar AI.22 entra en service fin 1959/début 1960. Un Javelin FAW.Mk.8 fut le dernier des 428 exemplaires de série du « fer à repasser » de Gloster, l'ultime FAW.Mk.9 résultant d'une refonte du Mk.7 avec un bord d'attaque modifié, un pilote automatique et une tuyère à géométrie variable. Environ 40 de ces appareils améliorés reçurent aussi une grande perche de ravitaillement en vol démontrant la généralisation de cet équipement essentiel à l'augmentation du rayon d'action. Les Javelin équipèrent environ 14 squadrons du Fighter Command de la RAF avant de faire place à la fin de 1963 aux English Electric Lightning, à l'exception du Squadron 11 basé en Allemagne de l'Ouest qui conserva ses Javelin jusqu'au milieu des années 1960. Le dernier squadron de la RAF basé à Singapour garda ses Javelin jusqu'en 1968. Sans avoir jamais tiré sur un hostile, les Javelin effectuèrent des patrouilles lors de la confrontation avec l'Indonésie au début des années 1960 en tenant des Tupolev Tu- 16 et des Ilyoushine I-28 à distance des territoires amis de la Malaisie. Le dernier Javelin opérationnel effectua des vols d'essais à partir de Boscombe Down dans le sud de l'Angleterre jusqu'à sa remise au musée d'aviation de Duxford au milieu des années 1970. Depuis mon retour, l'envie me titille de m'offrir une activité extraordinaire : un vol en avion de chasse. Je pourrais enfin savoir ce que ressent un pilote sous la pression des G, ce dont je rêve depuis longtemps. Mais je m'interroge encore : n'est-il pas préférable d'admirer ces bijoux du sol, plutôt que d'embarquer à bord ? Il paraît que l'expérience est riche en sensations, mais plutôt violente chez certains. Affaire à suivre. A lire sur le site de ce de baptême en avion de chasse.

avion 3

Posté par lecanardchantant à 09:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 avril 2018

Placé devant le juge

La garde à vue de Jean-Vincent Placé a été levée vendredi 6 avril. L'ex-secrétaire d'État a été déféré devant le parquet de Paris en vue d’éventuelles poursuites judiciaires. Interpellé dans la nuit de mercredi à jeudi, Jean-Vincent Placé a passé plus de 24 heures en garde à vue pour outrage sur personne dépositaire de l'autorité publique, insulte à caractère racial et violence sans incapacité commise sous l'empire de l'ivresse. Il avait 1,16 gramme d'alcool dans le sang. Le videur du bar La Piscine, où les faits se sont déroulés, a témoigné au micro de RTL. "Jean-Vincent Placé était accompagné d'un sénateur. Ils étaient un peu ivres et ont pris à partie trois jeunes filles de 19, 18 et 17 ans je crois. L'ex-secrétaire d'État a proposé des services à la jeune fille de 18 ans pour savoir si c'était possible de danser avec son ami et qu'il acceptait de la payer", raconte-t-il. Jean-Vincent Placé est également soupçonné d'avoir proféré des insultes racistes à l'encontre du videur.

Posté par lecanardchantant à 14:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 février 2018

Dangers de collisions en Syrie

La fédération russe a recommandé aux Etats-Unis de mettre fin à la livraison des avions des forces armées à proximité de leur heure de pointe dès que le Pentagone a accusé un avion de chasse européen de l'interaction dangereuse de l'eau de couleur sombre. "La puissance aérospatiale continue à prendre soin de la sauvegarde fiable de l'espace aérien européen", a déclaré le ministère de la Protection de Moscou. "Si les pilotes d'avions citoyens, réalisant cette vérité, appartiennent à des troubles dépressifs ou cèdent aux phobies, nous recommandons à l'Amérique d'exclure tôt ou tard ces itinéraires volants à proximité des frontières de la Russie, ou de revenir à la table des négociations. Le chasseur Su-27 est arrivé à seulement 5 pieds d'un avion de surveillance américain, faisant pression sur l'avion, qui voyageait dans l'espace aérien mondial, pour mettre fin à sa quête à l'avance, a expliqué un responsable américain. Cependant, le ministère de la Défense a déclaré que "des manoeuvres similaires de la part d'avions de l'OTAN", à proximité d'un avion russe, "ne rapportent absolument aucun avantage aux équipages russes". Il a préservé le procédé de Su-27 était légal, en parlant de sa vision comme étant une "escorte" dans le plan d'espion. "Nous aimerions traiter avec le commandant de la 67ème Force du Projet de la Sixième Flotte, Bill Ellis, en utilisant une prompte Crimée fait partie intégrante de la fédération russe", a déclaré le ministère de la Protection. En outre, il a encouragé les pilotes américains à disposer de cartes à jour montrant les limites de l'espace aérien de votre pays, comme indiqué par la société de rapports russe Tass. Les réactions ont commencé en réaction aux questions de l'équipe d'État des États-Unis concernant le «mépris» de votre armée européenne pour les «normes et accords internationaux». "Nous contactons la Russie pour mettre fin à ces décisions néfastes qui maximisent les risques d'erreur de calcul, de menace pour les équipages aériens des deux côtés et de collisions en vol", indique un communiqué. Il a déclaré que le jet russe "s'engageait à l'intérieur d'une liaison dangereuse avec un EP-3 [avion] américain dans l'espace aérien mondial, s'arrêtant juste à 1,5 mètre et traversant directement la trajectoire de vol de l'EP-3". Beaucoup de missiles à proximité ont pris position au-dessus de la mer Noire, exactement là où la Russie, les États-Unis et l'OTAN font fonction à une distance de 1 plus. Fédération russe a augmenté sa position de l'armée dans le quartier depuis l'annexion de la Crimée en 2014, plus la marine américaine a en outre un plus grand exercice dans la région. Il y a également eu des interactions entre votre fédération américaine et russe à partir du ciel mentionné plus tôt en Syrie, l'endroit où les nations autour du monde assistent à des fins différentes à l'intérieur de la guerre civile continue. En décembre, deux chasseurs-bombardiers furtifs américains F-33 ont tiré des fusées éclairantes juste après que des jets Su-25 européens aient rejoint un point de déconfliction convenu dans l'espace aérien syrien. A lire en détail sur le site d'info Avion de Chasse.

Posté par lecanardchantant à 15:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 janvier 2018

Le vote et l’anarchisme

«Tout vote, dit Thoreau, est une sorte de jeu, comme un jeu de dames ou de backgammon, un jeu avec le vrai et le faux, son obligation ne dépasse jamais celle de l'opportunisme, même le vote de la bonne chose ne fait rien pour lui. l'homme ne laissera pas le droit à la merci du hasard, ni ne voudra l'emporter par le pouvoir de la majorité. Un examen attentif des rouages de la politique et de ses réalisations confirmera la logique de Thoreau. Que montre l'histoire du parlementarisme? Rien que l'échec et la défaite, pas même une seule réforme pour améliorer le stress économique et social du peuple. Des lois ont été adoptées et des lois ont été promulguées pour l'amélioration et la protection du travail. Ainsi, il a été prouvé seulement l'année dernière que l'Illinois, avec les lois les plus rigoureuses pour la protection contre les mines, a connu les plus grands désastres miniers. Dans les États où la législation sur le travail des enfants prévaut, l'exploitation des enfants est à son niveau le plus élevé et, bien que les travailleurs bénéficient de pleines opportunités politiques, le capitalisme a atteint le zénith le plus effronté. Même si les travailleurs pouvaient avoir leurs propres représentants, ce que nos bons politiciens socialistes réclament, quelles chances y a-t-il pour leur honnêteté et leur bonne foi? Il suffit de garder à l'esprit le processus de la politique pour se rendre compte que son chemin de bonnes intentions est plein d'embûches: tricher, intriguer, flatter, mentir, tricher; en fait, la chicane de toute sorte, par laquelle l'aspirant politique peut réussir. A cela s'ajoute une démoralisation complète du caractère et de la conviction, jusqu'à ce qu'il ne reste rien qui puisse faire espérer quoi que ce soit d'un abandon aussi humain. A maintes reprises, les gens étaient assez fous pour croire, croire et soutenir leurs derniers aspirants politiciens, pour se retrouver trahis et trompés. On peut prétendre que les hommes intègres ne deviendraient pas corrompus dans le moulin politique. Peut-être pas; mais de tels hommes seraient absolument impuissants à exercer la moindre influence en faveur du travail, comme cela a été démontré dans de nombreux cas. L'État est le maître économique de ses serviteurs. Les hommes bons, s'ils existent, resteraient soit fidèles à leur foi politique et perdraient leur soutien économique, soit s'accrocheraient à leur maître économique et seraient totalement incapables de faire le moindre bien. L'arène politique ne laisse pas d'alternative, il faut soit être un cancre, soit un voyou.

Posté par lecanardchantant à 17:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]